Tanger et ses environs

par Jocelyne

Nous sommes arrivés à Tanger samedi 17 novembre 2018, après avoir fait la traversée de Cartagène et bravé la traversée du détroit de Gibraltar.

La pluie était au rendez-vous, que dis-je le déluge. Il a plu pratiquement tous les jours pendant les 8 jours que nous y sommes restés. Nous avons quand même découvert la ville et sa médina à flanc de coteau et aux bâtiments blanchis à la chaux, et bien sur sa cuisine...

Nous étions basés à Tanja Marina Bay, une immense marina livrée il y a 5 mois et qui n’est pas encore terminée...

Les deux derniers jours de notre séjour, le soleil s’est enfin montré et nous avons décidé, avec Suzanne et Rémi, de louer un taxi à la journée et d’aller jusqu’à Chefchaouen, une ville située dans les montagnes du Rif, au nord-ouest du Maroc. Elle est réputée pour ses bâtiments remarquables de différents tons de bleu délavé de sa vieille ville. Des ateliers de maroquinerie et de tissage bordent ses allées pavées abruptes. Sur la place centrale ombragée d’Outa el Hammam se trouve la Kasba, une citadelle aux murs rouges, forteresse et donjon du XVe siècle.

En revenant vers Tanger, nous avons fait un arrêt à Tetouan, situé à environ 60 km de Tanger, dans une vallée creusée par l’oued Mhannech dans les montagnes de la chaîne calcaire du Rif.
La ville autrefois espagnole gardent plusieurs styles architecturaux et mosquée et église catholique se côtoient.

Dans la même rubrique

Mots-clés

Partager cette page